sinfra

Sinfra, ville Gouro : découverte TripAfrique

Quand on parle de ville Gouro en générale, beaucoup de personnes voient la ville de Bouaflé et non pas Sinfra. Pourquoi Bouaflé à cause bien sûr de son fameux masque zahouli. Et pourtant Sinfra compte aussi beaucoup d’attractions touristiques méconnues par la plupart des ivoiriens. On y trouve des danses traditionnelles, des tenues vestimentaires et les lieux sacrés. C’est donc pour rétablir l’équilibre entre ces villes Gouros que TripAfrique a choisi de vous présenter la ville de Sinfra. Grâce à ses investigations dans ce département, TripAfrique vous fait voyager dans l’univers d’un peuple chaleureux, le peuple Gouro.

Présentation de la ville de Sinfra : découverte TripAfrique

sinfra-decouverte-tripafrique-sinfra-region-de-la-marahoue

Sinfra est l’une des grandes villes parmi les trois que compte la région de la marahoué. Le département de Sinfra est situé à 320 km d’Abidjan en passant par Yamoussoukro et 340 km via Gagnoa. Localisé dans le Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire, le département de Sinfra couvre une superficie de 1618 km2. Il est composé de différentes tribus que sont : les Sian, Nanan, Bindin, Vinan, N’goye et Progouri. C’est donc la déformation du nom Sian fla c’est à dire village des Sian qui a donné le nom Sinfra.

Il est limité au Sud par la région du Gôh anciennement région du fromager. Au Nord nous avons la région du Béré et à l’Est les régions du Gbêkê et du Bélier. A l’Ouest il débouche sur la région du Haut-Sassandra. Le département de Sinfra compte 170 015 habitants selon le recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2014. La ville est peuplée d’autochtones Gouro et d’allochtones Baoulé, Dioula et autres ethnies ivoiriennes.

A côté des nationaux nous avons les allogènes composés de communautés tels que les maliens, burkinabé, guinéens et les nigériens. Sinfra est donc une ville cosmopolite qu’il est bon de visiter pour voir comment vivre toutes ces populations. Pour cela vous n’avez qu’à acheter votre ticket sur le site en ligne de TripAfrique. Mais en réalité qu’est-ce qui pourrait vous attirer vers cette région et plus particulièrement vers cette ville ? Voyons à présent les différentes curiosités de Sinfra.

Quelques curiosités touristiques de Sinfra

sinfra-decouverte-tripafrique-tenue-traditionnelle-gouro

Sinfra comme la plupart des grandes villes de la Côte d’Ivoire, est accessible par voie terrestre. Au plan culturel et touristique, il n’y a pas mal de choses à voir. Parmi elles nous avons les différentes danses traditionnelles et les tenues vestimentaires. A cela s’ajoute une diversité d’arbres et une multitude de faunes sauvages. En effet visiter Sinfra, c’est se donner l’opportunité de voir des danses et les tenues vestimentaires du terroir Gouro.

C’est aussi profiter de l’abondance de faune et flore pour y faire du safari.

Les danses et tenues traditionnelles

Le peuple Gouro est un peuple beaucoup travailleur. Mais en dehors des périodes de durs labeurs aux champs, il ne se prive pas de divertissement. Chez les Gouros en général et ceux du département de Sinfra en particulier, il y a plusieurs danses. Nous avons la danse guerrière appelée Gouligali soutenue par certains instruments traditionnels. Au nombre de ceux-ci, nous avons le tam-tam parleur appelé laagô en gouro et le Vla, une flûte traditionnelle.

Parmi ces différents instruments, le tam-tam parleur renferme une particularité. En effet c’est lui qui annonce les évènements heureux et malheureux. Il est battu pour louer la bravoure d’un chasseur, pour célébrer une victoire guerrière ou pour annoncer un décès particulier. En dehors du Gouligali, vous pourrez voir les danses de réjouissances telles que le Gaou, le Blyo et le zallo. Voici une danse de la région de la marahoué exécutée par le masque zaouli.

En revanche vous ne pourrez pas voir le Djè qui est une danse sacrée interdite aux femmes et aux non-initiés.

On ne pourrait pas parler de danses traditionnelles sans faire allusion aux tenues vestimentaires. Le gouro de Sinfra se distingue au point de vu vestimentaire par son pagne traditionnel appelé Kamadjè. C’est un pagne artisanal tissé. Nous avons le Nagafiani qui est un pagne offert comme dote pour les mariages grandioses en pays gouro.

Le parc de la marahoué réserve de faune et de flore.

Pour tous ceux qui aiment la nature dans sa diversité, le département de Sinfra renferme d’énormes potentialités. Au niveau de la flore, vous pouvez voir des essences telles que le samba, le fromager et l’iroko. Pour les amateurs de safari, vous y trouverez les éléphants, les hippopotames, les buffles et les chimpanzés sur votre chemin. Maintenant qu’il n y a plus d’interdiction de la consommation de gibiers, vous pourrez en gouter. En effet visiter Sinfra c’est gouter aussi au gibier appelé communément la viande de brousse. Imaginez-vous un bon plat de riz local avec la viande d’aulacodes ? beaucoup d’entre vous dirons qu’ils ne connaissent pas cet animal. Eh bien ce n’est rien d’autre que votre fameux agouti.

sinfra-decouverte-tripafrique-parc-de-la-marahoue

Conclusion

Retenons que Sinfra regorge d’énormes potentialités touristiques et si vous voyez qu’il est peuplé c’est parce qu’il est riche. TripAfrique a tenu à vous exposer quelques-unes de ces richesses pour vous amener à visiter Sinfra. La liste des attractions n’est pas exhaustive et beaucoup reste à découvrir. Alors ne perdez plus le temps dans des tergiversations prenez votre ticket sur le site de TripAfrique et lancez-vous.

Vous aimez cet article ? N’hésitez pas à laisser un commentaire, merci.

Crédits images : abidjan.net , books.openedition.org , youtube.com , oipr.ci

2 réflexions sur « Sinfra, ville Gouro : découverte TripAfrique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *