partir vivre en cote d ivoire

Partir vivre en Cote d Ivoire : les bonnes adresses à retenir !

Envie de partir vivre en Cote d Ivoire ? Normal ! La Côte d’Ivoire est un pays qui regorge d’énormes potentialités, avec la reprise économique dont elle fait preuve ces dernières années, elle est devenue plus que jamais une destination sûre et propice aux affaires. Mais partir vivre en Côte d’Ivoire nécessite un minimum de connaissances des lieux et de bonnes adresses. Alors comment s’y rendre grâce à Tripafrique ?

Partir vivre en Cote d Ivoire : les bonnes adresses à retenir !

partir-vivre-en-cote-d'ivoire-les-bonnes-adresses-à-retenir-pelerinsdumonde-com

La Côte d’ivoire compte 14 districts dont 2 autonomes (Abidjan et Yamoussoukro), les 12 autres sont subdivisés en 31 régions. Choisir une région parmi ces 31 comme destination finale pour s’y installer n’est pas une partie de plaisir. En effet pour mieux s’orienter il faut un bon carnet d’adresses des lieux et des moyens de transport qui les desservent. La compagnie capable de fournir de telles informations reste la société Tripafrique. Dès lors on peut se demander comment avoir les bonnes adresses de Tripafrique? Pour bien maitriser son cadre de vie et son environnement de travail, Tripafrique a basé sa stratégie d’orientation et de mobilité sur certains districts de la Côte d’Ivoire. Ce sont les districts de : Abidjan, Yamoussoukro, bas-Sassandra et vallée du Bandama.

Le district autonome d’Abidjan

partir-vivre-en-cote-d'ivoire-les-bonnes-adresses-à-retenir-abidjandistrict-ci

Abidjan est la capitale économique de la Côte d’Ivoire à ce titre, elle demeure la ville la plus importante en termes d’infrastructures de tout genre. Le district autonome d’Abidjan s’étend sur une superficie de 2119 km et comptent 13 communes qui sont : Abobo, Anyama, Adjamé, Attécoubé, Bingerville, Cocody, koumassi, Marcory, Plateau, Port-Bouët, Songon, Treichville et Yopougon. Parmi ces 13 communes, 5 se distinguent par la qualité des infrastructures et services qu’elles renferment. Ce sont les communes de : Cocody, Plateau, Port-Bouët, Adjamé et Yopougon.

Cocody : c’est la commune qui renferme le plus de représentations diplomatiques. En effet la commune de Cocody est très importante par la qualité de ses résidents dont le plus prestigieux est le président de la république de la Côte d’Ivoire. Ce sont pour la plupart des cadres moyens, des cadres supérieurs et des hauts cadres de l’administration ivoirienne et aussi étrangère. 98% des ambassades et consulats y sont installés, la plus importante reste l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique.

Plateau : c’est la commune qui a le plus d’administrations dont les plus importantes sont le palais de la république, la primature et l’assemblée nationale. On y trouve les sièges de plusieurs institutions financières comme la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Port-Bouët : c’est la commune la plus stratégique en termes d’infrastructures et installations aéroportuaires et portuaires. Il y a le port autonome d’Abidjan, le plus grand de la Côte d’Ivoire et l’aéroport international Félix Houphouët Boigny.

Adjamé : c’est une commune très dynamique qui a le plus grand nombre de commerces et de gares routières. Une fois dans cette commune vous avez accès à toutes les compagnies de transport routier du pays et vous pouvez aller partout où vous voulez.

partir-vivre-en-cote-d'ivoire-les-bonnes-adresses-à-retenir-rfi-ci

Yopougon : Sa particularité, c’est la zone industrielle. En effet la commune de Yopougon a la plus grande installation industrielle du pays. Toutes les grandes firmes y ont leurs unités de productions. Au-delà de la zone industrielle, Yopougon est la commune la plus peuplée d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire, elle fait environ 1 071 000 personnes.

Alors vivre à Abidjan c’est avoir le choix de résider dans l’une de ces différentes communes. D’ores et déjà Tripafrique vous propose tous les moyens de déplacements à votre portée, au niveau urbain et interurbain. Se déplacer à Abidjan est moins contraignant à cause des moyens dont elle dispose. Pour tous vos déplacements urbains, vous pouvez prendre les autobus et les bateaux-bus de la SOTRA ; les minicars  appelés gbaka, les taxis communaux appelés woro woro et enfin les taxis compteurs qui reste de loin le plus rapides et sûrs. Pour rallier l’intérieur du pays Tripafrique met à votre disposition sa plateforme en ligne qui vous permet de réserver et payer directement vos tickets de voyage. Les compagnies de transports sécurisés et fiables y sont listées. Par exemple vous avez EDEN Transport, GANA Transport, TTF (Transport Traore et Frères), Hallel Transport International (HTI), etc. en dehors du district d’Abidjan, nous avons celui de Yamoussoukro.

Le district autonome de Yamoussoukro

Le district de Yamoussoukro est précisément situé à 240 km d’Abidjan et il renferme de nombreuses institutions et sites touristiques. Les plus prestigieuses sont la basilique Notre Dame de La Paix, la fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix et le Président Golf Club avec son parcours golfique. C’est une belle ville très stratégique de par sa position. Vivre à Yamoussoukro c’est pouvoir se déplacer facilement vers les autres villes de l’intérieur. Effectivement s’installer dans ce district c’est faciliter ces déplacements vers les régions du centre, du centre-Est et centre- Ouest et du Nord de la Côte d’Ivoire. De Yamoussoukro vous pouvez rallier Bouaflé, Sinfra et Daloa par des compagnies telles que Djekanou, Eka  benya et ETD. Si vos activités vont vous amener très souvent dans le Nord du pays, il serait préférable de vivre dans le district de la vallée du Bandama précisément Bouaké.

Le district de la Vallée du Bandama : Bouaké

partir-vivre-en-cote-d'ivoire-les-bonnes-adresses-à-retenir-rti-ci

Vivre en Côte d’Ivoire et développer ses activités au centre et au Nord, la bonne adresse reste la ville de Bouaké dans la vallée du Bandama. En effet à partir de cette position centrale la ville de Bouaké, située à 350 km d’Abidjan, à 110 km de Yamoussoukro, à 225 km de Korhogo et à 344 km d’Odienné, vous offre l’accès à toutes ces régions du centre, du centre-Est, du centre-Ouest, jusqu’au Nord. Elle compte 567 481 habitants et s’étend sur une superficie de 71788 km2, vous pouvez vous rendre à Bouaké grâce aux partenaires de transport de Tripafrique tels que CTE, CTKS, CTL et CTM transport pour ne citer que ces compagnies-là. On a les voies ferroviaires et aériennes aussi, en effet la ville de Bouaké est desservie par la compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire, par les rails, c’est la société SITARAIL qui assure le transport des personnes et des marchandises. De Bouaké on a accès aux frontières maliennes et Burkinabè. C’est une grande ville commerciale où un projet de port sec  va bientôt voir le jour. Le déplacement à l’intérieur de cette ville est assuré par les taxis et tout récemment les motos-taxis. Au-delà du district de la vallée du Bandama, vous pouvez vous installer dans le district du bas Sassandra précisément à San-Pedro.

Le district du bas Sassandra : San-Pedro

La ville de San-Pedro dans le district du bas Sassandra est située à 337 km d’Abidjan, elle compte 174 000 habitants. C’est la deuxième ville  portuaire de la Côte d’Ivoire après Abidjan. C’est une ville très importante dans la commercialisation des cultures que sont le café et le cacao. En effet avec ses grandes installations portuaires, elle permet l’exportation de ces cultures de rentes dont les plus grandes plantations sont situées dans cette région.

partir-vivre-en-cote-d'ivoire-les-bonnes-adresses-à-retenir-abidjantv-net

Vivre à San-Pedro c’est côtoyer les grandes banques et les grosses entreprises d’exportation  de matières premières et aussi les grands cacaoculteurs. Le district du bas Sassandra est aussi une zone touristique à la faveur de son littoral et de parc national de Taï. On peut y accéder par voie maritime, aérienne et routière. La voie la plus fréquentée reste la route, en effet les compagnies telles que JM Transport, KS, KST et LE FONCTIONNAIRE, partenaire privilégiés de Tripafrique, assurent régulièrement le trajet en partance d’Abidjan. La compagnie Air Côte d’Ivoire quant à elle, dessert la ville par voie aérienne, elle permet aux hommes d’affaires et cadres d’entreprise de rallier rapidement Abidjan à San-Pedro et vice versa, pour régler les dossiers urgents et de rentabiliser leurs activités. La voie maritime existe mais elle n’est ouverte au transport public en commun, c’est l’affaire des grands navires qui rallient les ports d’Abidjan et de San-Pedro.

Partir vivre en Cote d Ivoire : la conclusion TripAfrique

En somme vivre en Côte d’Ivoire n’est si pas compliqué que cela si vous avez les bonnes adresses, mais où chercher ces adresses demeure la question. Tripafrique connaissant les besoins de la plupart  des personnes qui veulent s’installer et vivre à l’étranger. TripAfrique  a pris le temps de mettre une plateforme en place pour faciliter la tâche à celles qui ont choisi la Côte d’Ivoire comme destination finale. Cette plateforme très facile d’accès et d’utilisation, permet aux usagers de réserver et payer leur ticket de bus en ligne, de bénéficier de plusieurs conseils pour éviter les problèmes de transport, les arnaques et autres tracasseries routières. Comme on le dit en Côte d’Ivoire : « l’étranger a des gros yeux mais ne voient pas». Ce proverbe vient nous rappeler qu’on a toujours besoin de conseil pour éviter les erreurs d’amateur ou de novice. Avec Tripafrique vous serez assistés et guidés dans vos choix, et vous aurez les meilleures compagnies pour vous servir et vous bénéficierez des bonnes destinations en matière de villes d’accueil pour vos affaires et les sites fascinants et reposants pour vos sorties professionnelles et vos détentes.

Crédit photos : pelerinsdumonde.com, abidjandistrict.ci, rfi.fr, rti.ci, abidjantv.net

Une réflexion sur « Partir vivre en Cote d Ivoire : les bonnes adresses à retenir ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *