man

Man : Découverte Tripafrique

Man, nous y revoilà grâce à la découverte Tripafrique sur Man.  Aujourd’hui, nous laisserons de côté les sites populaires touristiques de Man tels que : la dent de Man, les cascades de Man, le Mont Tonkpi, le pont de liane… Nous parlerons d’un autre type de tourisme ; de tourisme culturel, de folklore, d’artisanat. Depuis longtemps, la région de Man est le porte-drapeau du tourisme en Côte d’Ivoire. Ici, vous découvrez la culture des peuples Dan dans toute ses expressions.

Guéhéva, le festival des masques de Man

Guéhéva, avez-vous déjà entendu parlé ? Non, réveillez-vous, c’est le grand festival des masques de Man. Je ne vous dis pas. Rien de plus intéressant que ces acrobaties, présentations et défilés de masques. C’est vraiment du folklore et c’est aussi instructif car ça vous permet de connaitre les différents masques dans la région de l’ouest, les rôles sociaux culturels que jouent chaque masque. Il vous permet aussi de connaitre les moments de la sortie de chaque masque, leurs lois et interdictions. Il se tient d’au mois de Novembre. Ce festival avait été suspendu entre 2002 et 2011 à cause de la crise et de l’insécurité dans l’Ouest. Mais maintenant il a été rouvert au grand bonheur des populations. Le   Guéhéva a repris ses droits depuis 2011. Et nous vous embarquons dans ce folklore. Let’s go

Au cours du festival de danse, vous avez une succession de masques les uns comiques, les autres effrayants, les autres encore taquins.

Durant ce festival, étaient également invités et présents certains masques de la Guinée, les tambours du Burundi, une représentation des peuples Dogons du Mali, ainsi que des masques du Liberia voisin.

man-decouverte-tripafrique-masque-echassier-yacouba-source-mantongouine-free-fr

Dans l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire regroupe les peuples Dan, les peuples Krou et ceux de Touba.  Des chercheurs ont dénombré une quinzaine de masques et de marionnettes dans la culture de l’ouest Ivoirien. Ces peuples accordent beaucoup d’importances aux masques, à leurs danses et à leurs messages. La culture des masques est une croyance qui s’est développée au fil des siècles. Le non-respect des masques est considéré comme un grave manquement aux lois et traditions passibles de sanctions.

Le masque incarne un esprit mythique. Ils sortent à des occasions précises. Certains sont des masques funéraires. Ils ne font leur sortie qu’aux cours des cérémonies de deuil. Par leurs messages, leurs danses, ils sont supposés traduire, les messages de l’eau delà aux vivants. Parfois les messages concernent le défunt ou les membres de sa famille. Parfois le message est général et peut concerner des évènements prochains dans le village. Les masques peuvent également être des amuseurs publics comme les masques échassiers. Ils dansent, font des acrobaties sur les places publiques ou les jours de marché. Il est rare des cérémonies sans apparition de masques à Man.

L’artisanat local

L’artisanat à Man n’est pas en reste. Qui ne connait pas les boubous Yacouba. Les Gbahoueu sont les boubous traditionnels Yacouba.  Symbole d’esthétique, ils ont pu s’imposer dans l’artisanat en Côte d’Ivoire. Jadis ils étaient confectionnés et portés au cours des grandes cérémonies. Mais avec la modernité et les échanges commerciaux entre les peuples, les boubous Yacouba sont des sources de revenus. Plusieurs commerçants achètent et revendent partout en Côte d’Ivoire et même à l’extérieur ces beaux boubous. En plus ils sont de très bonnes qualités. N’oubliez pas de vous en procurer avant de quitter Man la montagneuse.

man-decouverte-tripafrique-boubou-yacouba-de-man-source-gonetitouristesetarts-centerblog-net

La sculpture à Man

On le sait, les peuples Dan sont de grands sculpteurs. Ils maitrisent parfaitement cet art. C’est un métier qui est fait par les hommes. A titre d’exemple, les masques, œuvres d’art de cette région sont beaucoup appréciés. Vous trouverez à Man et dans les villages alentours des ateliers pour vous fabriquer à moindre cout des masques de décorations, de belles sculptures, des awalés et divers objets de décorations en bois. Prenez-en je vous le dis car à Abidjan c’est beaucoup plus cher.

La poterie à Man

Elle est essentiellement faite par les femmes. Sous leurs doigts habiles, l’argile se transforme. Ce qui n’était qu’une sorte de terre devient un pot majestueux en terre cuite. De l’argile, ces braves femmes vous font ressortir des très beaux objets de décorations. Ou encore (j’en ai acheté pour ma cuisine) des assiettes en terre cuites, des casseroles… Ces assiettes sont agréables pour manger des plats de chez nous (le placali à la sauce kopê, les sauces claires au machoirons.). C’est assez original et ça change de l’ordinaire. 

Les singes sacrés de Man

La forêt de Gbêpleu à 3 km du centre-ville abrite les singes sacrés de Man. Ces derniers sont protégés. Ils attirent également de nombreux touristes. Pourtant il n’est pas Rare de les voir en pleine ville, amuser les passants. Tantôt ils jouent avec des enfants ou quémandent de la nourriture, tantôt ils se baladent dans les marchés ou autres lieux publics. Ici, les singes sont considérés comme des compagnons

Le parc national du mont Sangbé

man-decouverte-tripafrique-parc-national-du-mont-sangbe-a-man-source-visitecotedivoire-com

Si vous êtes à Man, passez au parc national du mont Sangbé. Cette forêt dense a été transformé en parc naturel en 1975 permettant ainsi sa protection contre les braconniers et la déforestation. Le parc national du mont Sangbé s’étend sur 95 00 hectares et est composé de 14 sommets de plus de 1000 mètres.  Il est au nord de Man et à l’ouest du fleuve Sassandra. Sa faune regroupe plusieurs types d’animaux. On a les antilopes, les buffles, les singes, les éléphants… Il faut dire que Man était aussi célèbre dans l’exportation des ivoires vers l’extérieur. Mais depuis, l’exploitation d’ivoire a été interdite.

Man : découverte Tripafrique

Man se trouve à environ 570 km d’Abidjan. En cars, vous avez 7 H de routes. Si j’ajoute le contrôle des polices de la route, on va dire 7h30-8H de route. Mais rassurez-vous, le paysage est si beau et les cars si confortables que vous ne sentirez pas du tout ce trajet.

A travers Tripafrique, faites votre réservation en ligne.  Tripafrique est une société de vente de tickets de transport en ligne. Elle est présente partout en Côte d’Ivoire et son siège est situé à Abidjan. Elle a parfois des promotions qui vous permettent d’acheter des tickets à des prix moindres que ceux vendus dans les gares. C’est une société également très professionnelle et affiliée à la grande majorité des cars de transports en Côte d’ivoire. Quelques minutes après avoir payé votre ticket, Tripafrique vous fait parvenir un sms de confirmation ou un email. Vous devez par prudence imprimer l’email ou le garder sur votre téléphone pour le présentez à l’embarquement du bus. En général vous avez les gares sur Adjamé et Treichville. Tripafrique vous donnera tous les détails à votre appel. Pas besoin de passer des heures d’attente dans une gare. Le temps c’est de l’argent.

man-decouverte-tripafrique-trajet-abidjan-man-source-google-ci

Durant le voyage à partir d’Abidjan, vous aurez à passer par les villes de Yamoussoukro, Bouaké, Daloa, Le carrefours de Guessabo, Duékoué, Bangolo, Logoualé et enfin Man. Soyez prêt à travers ce voyage à découvrir une succession de différents paysages. Au centre (Yamoussoukro et Bouaflé), c’est la savane. Mais à partir de Daloa, c’est une végétation et un relief assez différents, des forêts denses, des collines, des montagnes. Bref très beau paysage. Je parie que vous y êtes allé une fois au passage. Mais vous n’avez pas pris le temps d’admirer la beauté de ce paysage sublime. Pas grave, TripAfrique vous le fait redécouvrir.

Conclusion

La ville de man est superbe pour les balades.  Vous ne finirez pas de visiter Man en 2 ou 3 jours. C’est impossible. Prenez quelques jours une semaine en moyenne et partez pour Man. Climat doux et frais, forêt dense, et sauvage ; vous direz adieu au stress. Cette visite touristique vous permettra également de vous ressourcer, de découvrir le beau dans la nature et les cultures des peuples y vivants.

Hormis les sites touristiques, j’ai beaucoup aimé les boubous Yacouba et les poteries de Man fabriqués artisanalement. J’ai hâte de vous lire pour connaitre vos impressions. Ai-je eu raison de vous fait faire ce tour ?

Crédit image : youtube.comyoutube.comcotedivoiretourisme.ci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *