Bus Africains

Bus africains et leurs couleurs incroyables

Comme dans toutes les villes d’Afrique, les transports en commun abidjanais ont leurs propres repères. Les bus africains et les couleurs, comment s’y retrouver ?

bus-africains-transport-cote-divoire-taxijauneNe vous-fiez pas aux apparences, malgré cette première impression de désordre, les différentes couleurs n’ont pas un but seulement décoratif. Ces différentes couleurs qui recouvrent les véhicules sont de véritables informations qui servent à identifier le type de transport concerné. Du taxi-brousse en passant par les bateaux-bus il faut avoir les moyens de décrypter ce « langage » des couleurs.

bus-africains-transport-cote-divoire-taxiabidjan

Le moyen de décrypter ce « langage », c’est avoir les clés pour comprendre le fonctionnement d’un secteur désorganisé mais paradoxalement très structuré.

Les taxis

bus-africains-transport-cote-divoire-taxivert

Dans toutes les villes de Côte d’Ivoire, les taxis se distinguent par leurs couleurs spécifiques et selon les différentes régions du pays. Il existe trois grands types de taxi en Côte d’Ivoire.

Les taxis-Compteurs

bus-africains-transport-cote-divoire-taxiorange

A Abidjan, le taxi compteur est un vraiment un mode de transport efficace pour aller d’un endroit à un autre. Les taxis- compteurs à Abidjan (idem à Bouaké), on les reconnait de suite grâce à leur couleur rouge orangé. Si vous vous rendez à Yamoussoukro vous trouverez ces mêmes taxis-compteur de couleur blanche avec des bandes vertes et orange.

Ces véhicules sont très répandus à Abidjan, et pour cause, ils ont la particularité de quadriller et de relier les différentes communes et quartiers de la ville.

Donc la couleur rouge-orangé concerne en principe le taxi-compteur pour lequel le tarif sera calculé à l’aide d’un taximètre (d’où le nom de taxi-compteur), cet instrument qui mesure de façon mécanique ou électronique le montant à payer en fonction de la distance réalisée et du temps passé à l’intérieur du véhicule.

Particularité en Côte d’Ivoire donc aussi à Abidjan, le mot taximètre est entré dans le langage populaire pour désigner le chauffeur de taxi lui-même il est dans ce cas synonyme de chauffeur de taxi ou taximan.

Les wôrô-wôrô

Entre 3 et 6 passagers peuvent prendre place dans les wôrô-wôrô. Ce moyen de transport a été créé en Côte d’Ivoire. L’origine du mot wôrô-wôrô vient du nord de la Côte d’Ivoire et signifie 30 francs, ce montant correspondait au prix de la course quand ces premiers véhicules sont apparus.

Le wôrô-wôrô contrairement au taxi-compteur est un taxi collectif qui circule sur des trajets réguliers et à prix fixé à l’avance pour des lignes données. Suivant leurs provenances les wôrô-wôrô ont des couleurs différentes, ce qui permet de repérer facilement la provenance du taxi qui nous intéresse.

La couleur beige ornée de deux bandes marrons habille les wôrô-wôrô de la ville d’Abobo.

La couleur jaune avec une bande bleue en bas symbolise les wôrô-wôrô des villes de Port-Bouet et Vridi

La couleur sera bleue pour la ville de Yopougon. Les wôrô-wôrô de Cocody eux seront jaunes. Un peu plus compliqué pour les véhicules verts, car ceux-ci desservent plusieurs communes : (Adjamé, Attecoubé, Marcory, Williamsville et Koumassi).

Taxi-brousse (gbakas ou badjans)

Les mini-cars

bus-africains-transport-cote-divoire-taxideco

Le taxi-brousse est, en Afrique, un taxi collectif interurbain. Selon les véhicules, 5 à 20 passagers, peuvent y prendre place.

Sachez que les taxi-brousse ne partent que lorsque toutes les places ont été vendues, ce qui vous laissera parfois beaucoup de temps pour admirer leurs décorations.

Si vous avez comme je vous le souhaite l’occasion de partir en brousse, vous aurez l’occasion de croiser de nombreux taxi-brousses.

Ces camionnettes en tous genres et souvent d’un âge avancé sont très souvent décorées aussi par des artistes de la peinture sur véhicules. Souvent de tête d’animal décorent l’avant des véhicules. Comme dans Abidjan vous croiserez des véhicules décorés à l’effigie des stars du sport ou du business parfois même d’un homme politique.
bus-africains-transport-cote-divoire-taxi-brousse2

Les « gbakas » ou « badjans »

Les autres mini-bus , les « gbakas » ou « badjans » qui relient aussi les villages de Cocody, Yopougon, attécoubé, Abobo à celui d’Adjamé ont une capacité allant de 18 à 36 places. Ces véhicules servent aussi au transport des biens et des personnes à Abidjan. Sachez que ce type de véhicule fait partie des quatre plus grands moyens de transport en commun utilisé à Abidjan. En plus des couleurs très originales qui enjolivent les véhicules, l’ambiance aussi est faite par des personnages hauts en couleur. La raison en est simple, ce moyen de transport a la particularité d’embarquer à son bord un apprenti qui porte plusieurs casquettes : la première est celle de chercheur de clients, on adjoint souvent à cette tâche celle de collecter les titres de transport des passagers.

Sa deuxième casquette est beaucoup plus spectaculaire, accroché au véhicule, notre apprenti à pour mission cette fois ci d’attirer notre attention.

Il utilise pour se faire un tas de techniques héritées des anciens : cris, gesticulations acrobaties. Il faut avouer que la décoration des différents moyens de transport en Côte d’ivoire et surtout à Abidjan ne peut laisser indifférent.

Les visiteurs et touristes seront ébahis par la diversité des dessins, portraits grandeurs natures, fresques faits à l’arrière et sur les flancs de ces engins de transport.

Bus Africains

Des footballeurs, chanteurs et autres figures du sport, de la chanson servent de modèles pour décorer les taxis, cars et mini-bus. Des citations, des proverbes, des messages de paix, vous croiserez sur les routes Ivoiriennes toutes ces images de stars adulées par les chauffeurs. On sent au milieu de ce « musée » d’art moderne roulant que les chauffeurs en plus de racoler les clients se livrent à une véritable compétition concernant la décoration de leur véhicule pour en faire parfois de véritables chefs d’œuvre. Un chauffeur de gbaka rencontré entre Adjamé et Yopougon me disait toute sa fierté de rouler avec un portrait plus grand que nature de son idole Bob Marley joliment dessiné au dos de son véhicule.

Bus africains : tour d’horizon

bus-africains-transport-cote-divoire-bus

Moins exotique les bus aussi appelés les Goule, identifiables à leur couleur verte et blanche, ils sont un moyen de transport interurbain officiel, leur décoration est de ce fait beaucoup plus conventionnelle. Leur capacité est officiellement de 36 places assises, mais aux heures de pointe il n’est pas rare d’y voir jusqu’à plus de 100 personnes entassées. Ces bus verts et blancs sont la propriété de la SOTRA, la société des transports Abidjanais.

Les bateaux

bus-africains-transport-cote-divoire-bateausotra

La SOTRA possède aussi une flotte de bateaux bus navigant sur la lagune aux couleurs traditionnelles de la société.

En concurrence de la SOTRA, il y a les pinasses, ces bateaux traditionnel, moyen de navigation historique, la pinasse est incontournable depuis des dizaines d’années.

A Abidjan, les pinasses sont la propriété de particuliers aux talents de décorateurs incroyables.

bus-africains-transport-cote-divoire-pinasses

Les calligraphes

bus-africains-transport-cote-divoire-calligraphie

Les calligraphes les plus talentueux sont très demandés pour intervenir sur des véhicules en tout genre. On les sollicite pour flanquer les véhicules des plus belles reproductions possibles pour les uns et des plus belles calligraphies possibles pour les autres. Ces calligraphes sont de véritables artistes qui dispensent leur talent et leur art à des clients qui en même temps font la promotion de leur talent.

Les œuvres sont bien sûr signées, et ce mélange de moyen de transport et d’art donne à Abidjan cet air de fête et de gaieté.

Beaucoup d’artistes se sont fait connaitre et ont rencontré le succès après avoir œuvré sur des minibus.

Au début, la promotion s’est faite sans le vouloir et aujourd’hui cette technique qui s’apparente véritablement au street-art utilise les véhicules pour promouvoir les artistes. En voyant certaines œuvres signées derrière les véhicules beaucoup de clients viennent demander au chauffeurs les coordonnées de l’artiste, qui pour l’occasion se transforme en véritable entremetteur.

Les artistes les mieux organisés fournissent même les cartes de visites à leurs clients chauffeurs.

Si la diversité de ces dessins et autres portraits est le fruit des envies des chauffeurs, ce mode d’expression (peinture sur véhicules) peut devenir par extension un moyen de communication.

De plus en plus d’agences de communication et de régies publicitaires utilisent les mini-bus comme support pour leurs campagnes publicitaires. Désormais les affiches publicitaires classiques remplace de plus en plus les originales créations de ces talentueux artistes au grand dam des touristes.

Découvrez les couleurs de l’Afrique avec TripAfrique

Les bus africains et les couleurs, un excellent moyen de se repérer en côte d’Ivoire. TripAfrique est vraiment le portail de l’Afrique, concernant la côte d’Ivoire précisément leur niveau de connaissance et leur maitrise des différents moyens de transport en font le leader incontestable des spécialistes des voyages en Côte d’Ivoire.

Un portail de l’Afrique, un portail des transports en commun en Côte d’ivoire de confiance. Un site sûr sans arnaque, il vous rembourse vos achats en cas d’empêchements. TripAfrique, c’est aussi une hotline hyper réactive avec des interlocuteurs ayant une parfaite connaissance de la Côte d’Ivoire et de ses particularités. De la préparation du départ (visa/location/organisation) aux déplacements sur place TripAfrique par sa simplicité vous permettra d’organiser votre voyage en toute tranquillité et à des prix défiant toute concurrence. La simplicité c’est aussi de pouvoir réserver et payer en ligne. Avec Tripafrique, vous pourrez organiser vos voyages dans toutes la Côte d’Ivoire et pas seulement à Abidjan et Yamoussoukro. En effet TripAfrique c’est l’offre la plus complète actuellement sur le marché. Ce qui permet en plus d’avoir les meilleurs prix.

Crédit image : eburnietoday.mondoblog.org, acturoutes.info, raphaeltanoh.blogspot.com, baobab-gourmantche.over-blog.com, imatin.net, routard.com, sotra-conf-000, connectionivoirienne.net, plumelibre.net, sotra.ci, youtube.com

Une réflexion sur « Bus africains et leurs couleurs incroyables »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *