abidjan daloa

Abidjan -Daloa : voyagez en toute sérénité !

Aujourd’hui, nous avons cherché pour vous chers fidèles lecteurs de TripAfrique comment faire le trajet Abidjan Daloa en toute sérénité !

Située dans la zone forestière ouest à 383km d’Abidjan et 141km de Yamoussoukro, la ville de Daloa est l’une des plus grandes villes de la Côte d’Ivoire.  Elle est le chef-lieu de la région du Bas-Sassandra. Elle est peuplée par les autochtones bété, Niamboua et Gouro en plus de peuples allogènes. La langue locale de la ville est le bété, mais on y retrouve toutes les ethnies du pays et plusieurs autres nationalités.

Abidjan Daloa : voyagez en toute sérénité !

L’achat de tickets en ligne sur TripAfrique

Vous savez tout comme moi pour ceux qui ont déjà visité cette ville que les départs d’Abidjan à Daloa sont peu fréquents dans la journée. Par exemple sur UTB, vous avez environ 3 départs ou plus par jour entre 6H 45 et 16h00. Vous ne souhaitez pas rater votre car ou encore attendre 2H-3H dans une gare. C’est pour cela que la solution TripAfrique est là pour vous servir. Contactez TripAfrique pour réserver et acheter vos tickets en ligne. On vous donnera les heures disponibles au jour que vous souhaitez voyager. Après votre achat, vous recevez votre ticket par sms. A vous de l’imprimer et de le présenter le jour du départ. Rendez-vous à la gare 20 minutes environ avant l’heure de départ.

L’itinéraire d’Abidjan à Daloa

abidjan-daloa-voyagez-en-toute-serenite-carte-itinraire-abidjan-daloa-source-google-ci-maps

Abidjan -Daloa  -voyagez en toute serenite-carte itinéraire Abidjan-Daloa-source-google.ci-maps

En principe le trajet est de 4h30 environ. Mais avec les barrages des forces de l’ordre, comptez un peu plus de 5h de temps pour les 374 Km à parcourir.

Après Adjamé, vous passerez successivement par N’douci, Toumodi, Yamoussoukro, et Daloa. Vous avez de petites villes intermédiaires. En général les grandes compagnies de cars s’arrêtent peu en route pour prendre des passagers. De cette façon, votre voyage se fera dans le temps, dans le confort et en toute sérénité.

Rassurez-vous, TripAfrique à des partenariats avec les compagnies de cars professionnelles, assez sérieuses pour vous conduire à bon port dans le confort le plus total. Ce sont entre autres les compagnies de transport comme UTB, CTB, ST, APACHE, ODT… Elles rallient chaque jour la ville au reste du pays. Avec TripAfrique et ses partenaires, voyagez en toute sérénité sur l’axe Abidjan-Daloa.

Daloa comme toutes les zones rurales du pays tend à se moderniser. Plusieurs voies principales comme secondaires ont été rénovées.  Ce qui facilite également le voyage. Moins de secousses, plus de confort, n’est-ce pas ?

Vous avez également l’aérodrome de Daloa qui dessert la ville sur Abidjan et vice versa.

La composition de la population de Daloa

Daloa est une ville cosmopolite. Toutes les nationalités s’y retrouvent : ouest Africains, Africains, Syro-Libanais, Occidentaux et Asiatiques. Ils vivent dans la bonne entente avec les autochtones bété qui sont un peuple très hospitalier.

Nous avons plusieurs quartiers qui sont entre autres : Kennedy 1 et 2, taziouo 1 et 2, Sissoko, gbokora, soleil 1 et 2, garage, millionnaire… Vous avez le quartier commerce qui est le centre de Daloa. Vous y trouverez la plupart des succursales des compagnies ayant leur siège à Abidjan ainsi que les grands magasins de la ville, de bons restaurants et hôtels.

abidjan-daloa-voyagez-en-toute-serenite-une-vue-de-la-ville-de-daloa-source-fatom-org

Quelles sont les activités à Daloa ?

L’agriculture et le commerce

L’agriculture est la principale activité des populations. On y retrouve de vastes plantations de café, de cacao, d’hévéa, de riz. Vous avez aussi des cultures vivrières telles que la banane, le manioc, les aubergines et autres. Daloa est l’un des greniers du pays et de la sous-région. Elle approvisionne toute la Côte d’Ivoire en vivriers et fourni une grande partie de la production de café et de cacao exportés à l’international.

  • La commercialisation des produits issus de l’agriculture est repartie entre les diverses nationalités :
  • pour le cacao, le monopole revient à des coopératives dirigées soit par de riches autochtones ou des groupes de villageois, soit par des européens avec l’aide de pisteurs. Une société américaine (CARGILL) y est même implantée.
  • la commercialisation de produits manufacturés revient en général à des familles libanaises pour la vente en gros. Pour la vente en détail, elle revient aux allogènes de la sous-région (guinéens, maliens,) et à des ivoiriens.
  • concernant l’exploitation du bois, le monopole revient aux nigériens, aux libanais et aux français. Ils y ont même construit deux (2) scieries qui emploient des centaines de jeunes.
  • le secteur du vivrier est géré par des femmes autochtones et des coopératives qui s’occupent d’approvisionner les villes environnantes et Abidjan.

L’artisanat à Daloa

abidjan-daloa-voyagez-en-toute-serenite-atelier-de-fabrication-des-sandales-de-daloa-source-fatom-org

Qui n’a jamais porté les sandales artisanales de Daloa ? elles ont été longtemps à la mode en Côte d’Ivoire. Ce sont des sandales faites de cuir, bien brodées. Elles sont le fruit du travail ardent de talentueux artisans de Daloa. Vous pouvez trouver ces sandales au centre artisanal de Daloa ou dans des ateliers de fabrications des quartiers ou dans les villages non loin de la ville. L’avantage de les acheter au centre artisanal est que vous pouvez trouver également d’autres objets artistiques. Vous avez des masques, des meubles très déco, des toiles et autres objets en bois taillés de décoration. Vous avez même des bijoutiers ‘’traditionnels’’ qui travaillent l’or, l’argent, le cuivre pour en faire de magnifiques bijoux.

La formation académique à Daloa

La formation de la jeunesse est une priorité des populations. A cet effet plus d’une vingtaine d’écoles ont été construites pour la formation de tous les enfants. En 2009 l’ONUCI a réhabilité trois classes d’une des écoles de la ville.

Depuis une décennie, des dizaines de lycées et collèges ont vu le jour. Les plus représentatifs sont les lycées modernes 1, 2,3 et 4, le lycée Antoine Gauze, le collège Espérance, le Cours Secondaire Protestant.

Un centre de formation y a été construit pour apprendre les métiers de menuiserie, d’ébénisterie, de la maçonnerie et de l’électricité aux jeunes déscolarisés de l’enseignement général. Il est accessible seulement pour ceux qui réussissent au moins le concours d’entrée. La formation est de trois (3) ans.

Abidjan -Daloa-voyagez en toute serenite – Université Jean Lorougnon Guede de Daloa-source-linfodrome.com

L’Université Jean Lorougnon Guédé a été créée en 1996 pour désengorger les universités d’Abidjan et de Bouaké. Depuis 2012 des centaines de nouveaux bacheliers y ont été affecté. Elle a pour but de former des cadres spécialistes du développement local, rural et communautaire.

Daloa a également un camp de formation militaire. Par ailleurs, l’école de gendarmerie de Toroguié (située à Daloa) est l’une des plus importantes écoles de gendarmerie de Côte d’Ivoire.

Quelques sites touristiques

Bien qu’ayant subi les dommages de la guerre civile de 2002, Daloa regorge encore de sites touristiques.

 La roche-éléphant de Brizéboua

Pour se rendre compte de la beauté de cette ville, l’un des sites à voir est la fameuse « Roche-éléphant de Brizéboua ». Très peu ouvert au public jusqu’à un passé récent, la roche éléphant de Brizéboua reste l’une des merveilles touristiques de la région du Haut-Sassandra. Selon la légende, un chasseur aurait abattu un éléphant qui se serait, au fil du temps, transformé en roche.

Les singes sacrés de Gbétitapia

Vous avez aussi les singes de la forêt sacrée de Gbétitapia qui traduisent de l’attachement des populations locales aux valeurs traditionnelles et ancestrales. En effet, ces singes qui, selon les habitants du coin, seraient sacrés sont considérés comme l’incarnation des ancêtres. A ce titre, ils font l’objet d’une considération toute particulière qui rajoute au charme touristique de « la cité des antilopes ».

Daloa, hôtels et restauration

Où loger ?

Peut-on aller visiter Daloa sans avoir un toit sous lequel dormir ? Un lit douillet qui nous attendrait après toutes ces heures de marche ? Voici donc quelques conseils des bons Hôtels de la ville qui pourraient vous accueillir durant votre séjour à Daloa.

abidjan-daloa-voyagez-en-toute-serenite-une-vue-de-lhotel-la-grace-de-daloa-source-tripadvisor-fr

  • L’hôtel « La Grâce » avec son cadre enchanteur accessible à toutes les bourses, son modernisme, son accueil chaleureux, ses chambres propres et son restaurant disponible.
  • Vous avez l’hôtel Awaney. Leur slogan : Votre satisfaction est notre priorité. Passez un moment à Awaney Hôtel et vous comprendrez pourquoi ils sont les meilleurs. Leur cadre somptueux est un véritable espace de repos.
  • L’hôtel Espérance ! Vous serez tout de suite attirés par sa belle couleur lavande. Ses peintures rupestres vous feront automatiquement entrer dans le vif de l’Afrique.

Tous ces complexes hôteliers sont dotés du même confort qu’on retrouve dans la capitale économique ’’ Babi la belle’’.

Où se restaurer ?

Vous avez un lieu où vous reposer, vous savez quoi visiter mais peut-on faire tous ces tours sans rien dans le ventre ? Vous voici servis.

Plusieurs hôtels et restaurants ont vu le jour dans la ville. Nous vous citons quelques-uns que nous avons visité.

  • Situé au « quartier commerce », le restaurant « Le Parrain » propose des spécialités africaines et européennes. Il dispose d’un parking, chose qui le rend facile d’accès. Sa grande salle pourrait accueillir vos réunions de travail ou autres rencontres.
  • Lylyde, tout comme « Le Parrain » sert des mets africains et européens.
  • Pour déguster du pur africain, les restaurants « La Bassamoise » situé face à la BCEAO, « Chez Attoumbré » non loin du ministère de l’agriculture et « F1 » situé au quartier Gbeuville secteur baoulé feront l’affaire.

abidjan-daloa-voyagez-en-toute-serenite-monument-daloa-cite-des-antilopes-de-daloa-source-osezgeneve 

Conclusion

Si vous n’êtes pas en ‘’personnelle’’, la seule façon de faire le tronçon Abidjan -Daloa facilement et dans le confort est de passer par TripAfrique. Vous achetez vos tickets en ligne avec la compagnie de votre choix. Si vous souhaitez, Trafique peut vous conseiller les meilleures compagnies. Le jour du départ, vous vous rendez à la gare 20 à 30 minutes avant le départ du car. Cela vous évite de passer de longues heures dans les gares. Time is money, don’t Forget.

Partagez avec nous votre expérience TripAfrique !!!

Crédit image : utbci.netfatom.orgonuci.orgyoutube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *